Bienfaits de la pelouse

La pelouse : un choix pour l’environnement!

La pelouse apporte plusieurs bienfaits tant sur le plan de l’environnement, de la santé des citoyens, qu’en termes d’activités récréatives. En cultivant une pelouse durable, vous bonifierez ces bienfaits. 

Purification de l'air

La pelouse étant composée de végétaux, les graminées à gazon, elle absorbe, par le processus de la photosynthèse, du dioxyde de carbone (CO2) et rejette de l'oxygène (O2).

On estime qu’une pelouse d’environ 230 m2 (2 500 pi2) produit assez d’oxygène pour une famille de 4 personnes pour une année. De plus, 4 400 m2 (43 500 pi2) de pelouse séquestrent une tonne de dioxyde de carbone et absorbe des centaines de kilogrammes de dioxyde de soufre (SO2) par année.

Les brins d'herbe fixent les poussières et les polluants contenus dans l’air que nous respirons en milieu urbain. Les pelouses retiennent ainsi plusieurs millions de tonnes de polluant et de poussière provenant de l’atmosphère, procédant ainsi à l’amélioration de la qualité de l’air.

En limitant l’implantation de certaines mauvaises herbes, telles que la petite herbe à poux (Ambrosia artemisiifolia) qui posent des problèmes d’allergies, les pelouses améliorent la qualité de l’air, la santé des citoyens et évitent ainsi des coûts de santé publique.

Réduction de la température ambiante

Un terrain recouvert de pelouse libère dans l'atmosphère, au moment de la transpiration et de l'évaporation par des plantes, d'importantes quantités d'eau (le plus souvent compensée par les pluies) dans l'atmosphère.
Les études ont démontré que la température à la surface d'une pelouse peut être jusqu'à 14 degrés celcius plus basse que celle d'une zone pavée (trottoir et aire de stationnement). En combattant les îlots de chaleur urbains, les végétaux et la pelouse évitent des problèmes de santé à plusieurs groupes de personnes plus sensibles (ex. : jeunes enfants et personnes âgées).

Conservation de l'eau

À cause de ses nombreuses tiges et de son important système racinaire la pelouse contribue à : ralentir le ruissellement des eaux de pluie; favoriser la pénétration de l'eau dans le sol; retenir les particules de sol (érosion) et certains polluants qui ne se retrouvent pas dans les lacs et les cours d’eau.
Une pelouse de pâturin du Kentucky peut capter jusqu'à 25 mm d'eau dans un très court laps de temps, avant que les eaux de pluie commencent à ruisseler. Les pelouses ont une capacité d'absorption des eaux de ruissellement six fois supérieure à celle d'un champ de blé et quatre fois celle d'un champ de foin.

Diversité biologique

La pelouse est un milieu fertile et vivant. Elle abrite des organismes vivants qui jouent des rôles importants dans la structure du sol, la décomposition de la matière organique et le contrôle des organismes nuisibles.

Lorsqu'on regarde de plus près une pelouse, on remarque tout d'abord qu'elle est constituée de milliers de plantes pérennes (vivaces) ayant chacune un système racinaire dense ainsi qu'un feuillage abondant.

Sous les brins de gazon, on peut observer une couche de matière organique, appelée «feutre», qui est une étape dans le processus de décomposition des tiges, des feuilles et des racines mortes de la pelouse. Ce feutre nourri le sol (par la décomposition de la matière organique), ce qui permet au gazon de résister au piétinement, mais également de filtrer plusieurs composés chimiques et ainsi de limiter leur migration vers les nappes phréatiques. En plongeant encore plus au cœur de la pelouse, on peut découvrir une diversité biologique impressionnante.

En effet, les pelouses de graminées supportent une faune diversifiée de micro-organismes et d'invertébrés (ex. : les insectes) comprenant des herbivores, des ennemis naturels et des décomposeurs de matière organique. Tous les éléments qui composent la diversité biologique d'un gazon sont importants et, si vous appliquez les principes de la pelouse durable, vous optimisez le « travail » bénéfique de l'écosystème composé par les graminées à gazon, le feutre et les micro-organismes.

Surface sécuritaire

Étant donné la très bonne adhérence et la capacité d'absorber les chocs que présentent les pelouses, elles procurent une surface de jeux sécuritaire.
Elles offrent une surface naturelle, fraîche (notamment par rapport au gazon synthétique) et où il est agréable de jouer, que ce soit pour les terrains sportifs ou les parcs.
© 2015 ASHOQ / TOUS DROITS RÉSERVÉS / CONCEPTION ZONE ORANGE